Actualités,  Économie numérique,  Evénements,  Intelligence économique,  Living Labs,  Prospective,  Thématiques

Le Congrès Smart Countries & Cities à Paris

SchemaLa Fondation des Territoires de Demain co-organisatrice du congrès « SMART COUNTRIES & CITIES » vous convie au Palais de Congrès de Paris du 1 au 3 septembre 2015 à participer au grand rassemblement des décideurs des villes, collectivités régionales et gouvernements, ainsi que les experts des sociétés et institutions les plus avancées dans la construction d’une vision pour le futur des villes et territoires ingénieux.

Resumé de la conférence de Laura Garcia Vitoria (1/10/2015):
APPROACH TO BUILD TERRITORIES OF TOMORROW

S3C_Paris_2015_partners
Entretien avec André Jean-Marc Loechel

ajmlVous avez accepté d’être le co-organisateur du congrès international des villes et territoires intelligents. Quelles ont été vos motivations ?
J’ai en effet rejoint à sa demande Paul Sitbon qui a eu l’idée de cette manifestation du S3C et qui a fait un travail tout à fait remarquable pour permettre aux acteurs et experts en la matière de présenter leurs réalisations et de se rencontrer pour développer des projets communs. C’est donc bien volontiers que nous travaillons à ses côtés avec les équipes de la Fondation des Territoires de Demain et l’ensemble de nos partenaires, ce d’autant que nous sommes en train de développer un réseau collaboratif des acteurs de l’innovation avec notamment le Centre Michel Serres, mais aussi le CNAM et toutes les entités qui ont accepté de rejoindre notre projet tel que la BPI.

Vous publiez précisément à l’automne aux Éditions Berger Levrault  un ouvrage intitulé «Et la planète devint laboratoire» où vous évoquez la saga des smart cities et leurs diverses déclinaisons telles que la démarche «French Tech» en France, de même que les laboratoires de l’innovation qui constitueront justement l’un des axes majeurs du congrès. On se souvient de votre thèse sur le Mythe de Venise évoquant notamment le grand moment de l’innovation qu’a été la Renaissance européenne. Quelles sont les raisons de la passion pour ce sujet de l’historien que vous êtes ?
On ne saurait faire l’économie du recul de l’histoire, ni sur le temps long braudélien sans lequel l’intelligence territoriale d’aujourd’hui ne serait perçue que comme un ensemble de recettes marketing, ni sur le temps court du dernier quart de siècle sans la prise en compte duquel aucune analyse digne de ce nom n’est aujourd’hui reçevable. La question des smart cities est typiquement de celles qui ne tolèrent pas de jugements à l’emporte-pièce né de quelques voyages et déplacements, elle est tout au contraire une construction mentale différente suivant les horizons culturels dans lesquels elle s’effectue et sans lesquels une quelconque généralisation est condamnée à perdre tout son sens.

Pour ce qui est de la dimension européenne dont on sait combien elle vous est chère, Jean-Pierre Euzen qui a été pendant des années le responsable des Smart Cities et Living Labs vous a rejoint dans vos projets internationaux. Quel a été précisément le rôle de la Communauté européenne en termes d’appui aux projets en la matière et quel devra être son rôle à l’avenir ?
Nous conseillons souvent les acteurs territoriaux dans leurs projets à l’échelle européenne et il nous faut reconnaître que l’Europe ignore dans de nombreux cas la richesse des initiatives des villes et régions de notre continent: Paris et Berlin, mais aussi des métropoles comme Nantes, Toulouse, Marseille, Munich et de nombreuses autres telles que Bordeaux, Bilbao ou Madrid sont des écosystèmes où, en de nombreux domaines, naissent les technologies de demain. Mais si nous ne sommes guère conscients bien souvent de l’importance de nos possibilités de création d’entreprises et d’emplois en la matière – laissant de côté en de multiples situations la formation aux métiers de l’avenir -, nous n’apparaissons souvent guère plus informés lorsqu’il s’agit de l’Amérique latine ou de l’Afrique par exemple où pourtant les collaborations et les synergies apparaissent comme essentiels dans le développement des marchés pour nos jeunes entreprises innovantes. Cela est vrai en premier lieu pour le choix des French Tech Hubs que nous nous efforçons d’accompagner en y apportant une expertise qui fait malheureusement encore souvent défaut dans le développement de laboratoires vivants et d’espaces de création et d’inventivité porteurs de l’identité de leurs territoires. Tel a d’ailleurs été le sens de l’intervention qui nous a été demandée à l’occasion des récentes journées de l’entreprise numérique à Abidjan.

Vous avez également été conviés à intervenir à Medellin où vos partenaires colombiens organisent également leur meeting «Cities for Life». On évoque aujourd’hui la Colombie comme la Silicon Valley de l’Amérique latine. Comment jugez-vous les résultats de leur action ?
Pour avoir été à leurs côtés dans la réalisation de certains de leurs projets et pour m’en être entretenu souvent avec l’ex-secrétaire d’état en charge des technologies de l’information qui sera d’ailleurs présent au S3C de Paris – tout un symbole ! -, nous avons pu constater la pertinence d’une démarche systématiquement basée sur la formation et le partage des savoirs, qu’il s’agisse du «Living Lab Parque de vida» ou de projets comme «Inspira Lab» ou le «Living Lab del distrito de l’innovation» de Medellin qui viennent tous deux d’être labélisés «Territoires de Demain», rejoignant de la sorte le Réseau LEILAC  (Red de Living Labs y Espacios de Innovacion de America Latina y el Caribe).

Quel sera le thème de la participation de «Territoires de Demain» à leur Meeting et quelle sera la nature de la synergie avec votre congrès à Paris ?
Le S3C apparait aujourd’hui de fait comme une référence pour tous les organisateurs de manifestations visant à un état des lieux en ce domaine, par conséquent largement ouvert à toutes les collaborations internationales et Medellin s’en veut une illustration en temps réel. C’est d’ailleurs de Paris justement dont il nous a été demandé d’évoquer les stratégies prospectives et les projets portés par ses différents acteurs!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *