Actualités,  Analyses,  Économie numérique,  Le monde de demain,  Le programme "Emergences",  Thématiques

Analyse des politiques publiques de promotion des TIC auprès des PME: la portée des programmes du gouvernement colombien, 2000 – 2010

ajmlLe président de la Fondation des Territoires de Demain a assuré la fonction d’expert dans le cadre du jury de thèse de Madame Claudia Julia Gomez Martinez qui portait sur le thème «Analyse des politiques publiques de promotion des TIC auprès des PME. La portée des programmes du gouvernement colombien, 2000 – 2010». La soutenance a eu lieu à l’Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III) le 19 décembre 2013.

La soutenance de cette thèse s’inscrit de fait dans le cadre de plusieurs travaux de réflexion sur ce qui apparaît aujourd’hui comme un vrai modèle colombien dans le domaine de l’innovation  ouverte et de rupture. Des université »s de Bogota et de Medellin notamment se sont particulièrement engagées dans la réalisation de tels travaux, en partenariat étroit notamment avec la Fondation des Territoires de Demain.
Quatre impératifs sont amenés à caractériser les travaux à venir:
•    la réalisation d’outils cartographiques comme base de nouveaux horizons décisionnels pour les acteurs locaux notamment: aucune analyse n’est plus en effet aujourd’hui possible sans les «tech list» rassemblant les entreprises, leurs partenaires et les institutions précisément de promotion des technologies de la connaissance, mais d’avantage encore sans cartographies des compétences et des savoirs à l’échelle locale, ceci sans omettre une nécesaire vision des réseaux d’échanges de savoirs (à la manière des «Kompetenz Netzen») et des hubs de connaissances.
•    la dimension des aventures humaines ainsi générées, au travers par exemple des coopérations internationales entre startups et des synergies entre institutions d’accélération et d’incubation à l’échelle notamment de l’espace commun d’innovation créé par les accords de Madrid en mai 2010. Il faudra notamment prendre en compte aussi les bouleversements autour de la notion même d’expert et de manière générale les mécanismes de développement de clusters du numérique à l’instar de SINERTIC à Bogota auquel justement a été remis le Label «Territoire de Demain».
•    la place des nouveaux lieux de l’innovation qui prennent place aujourd’hui au cœur des entreprises et des territoires et dont les objectifs et collaborations sont aujourd’hui mises en œuvre par le réseau LEILAC dont, après la France, le Chili va assumer la présidence. Les Living Labs créés avec l’aide de la Fondation des Territoires de Demain en constituent une parfaite illustration.
•    le rôle enfin des institutions publiques – à l’instar de COLCIENCIAS – dont là encore les interactions internationales (sous l’égide de personnalités d’exception telles que le secrétaire d’Etat Diego Molano), mais aussi les appels d’offres ont joué un rôle évident entre le monde de la recherche et celui des entreprises. Aux côtés de tous les acteurs publics, on notera le rôle assumé en la matière par les Chambres de Commerce : celle de Pereira en tout premier lieu, qui a bien pris en compte les besoins des petites entreprises, mais aussi celle de Carthagène dont on notera d’abord les actions menées en étroite relation avec le monde universitaire.
Les freins et difficultés que reflète la thèse de Claudia Julia Gomez Martinez tout au début de ce siècle n’en sont ainsi que plus intéressants à analyser au travers d’une politique publique éminemment volontariste et ayant sommes toutes atteint finalement une large partie de ses objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *